Banner_Programme_ph

Logement

Mettre fin aux loyers abusifs

Le canton de Genève souffre d’une très grave pénurie de logement favorisant une forte spéculation immobilière. Engagé depuis de nombreuses années pour le logement accessible à toutes et tous, le Parti socialiste genevois est le parti de la défense des locataires-trices.

Si une majorité de gauche est élue au Grand Conseil, elle pourra mettre un terme aux agissements des spéculateurs qui ne visent que le profit, par des mesures d’encadrement du niveau des loyers et la mise en place d’une politique du logement favorisant la mixité sociale.

Les Socialistes s’engagent notamment à :

  • Assurer la construction d’au moins 3'000 logements par an en partenariat avec les communes.

  • Garantir que 80 % des constructions soient des logements locatifs.

  • Garantir à l’Etat et aux communes une réelle maîtrise des terrains lorsqu’ils prévoient des logements. Ainsi, ils pourront favoriser la construction de logements à prix abordable, en développant, par exemple, les coopératives d’habitation.

  • Créer un office de surveillance de niveau des loyers qui renseignera sur la situation locative d’un objet à louer et permettra aux locataires de faire valoir leurs droits. Cet office veillera à ce que des sanctions, plus dissuasives qu’aujourd’hui, soient appliquées sur les infractions aux règles de protection des locataires.

  • S’assurer que la propriété par étage (PPE) permette de loger des personnes de la classe moyenne qui y vivent vraiment et ne soit pas utilisée par des bailleurs à des fins spéculatives, grâce à une plus-value sur la revente différée de plusieurs appartements.

  • Renforcer l’allocation logement pour les ménages à revenus modestes, notamment pour les familles monoparentales.

Retrouvez l’ensemble de nos propositions dans le programme de législature 2018-2023 du PS genevois.