Banner_Programme_ph

Santé

Des primes d'assurance-maladie limitées à 10% du revenu

 

Les coûts de la santé explosent. Les Genevois-es sont parmi les plus mal lotis en raison des primes d’assurance-maladie qui ne cessent d’augmenter. A l’automne 2017, les nouvelles primes annoncées représentaient une hausse de 6% ! De plus en plus de familles n’arrivent plus à les payer, car cette charge équivaut parfois à un tiers du revenu mensuel du ménage. Le 11 octobre 2017, les Socialistes genevois ont lancé une initiative cantonale exigeant que les primes d’assurance-maladie ne dépassent pas 10% du revenu d’un ménage. Cette aide passe par une augmentation des subsides que l’Etat devra adapter afin d’aider les assuré-e-s qui ne peuvent plus faire face.

Si une majorité de gauche est élue au Grand Conseil, elle fera de la santé une de ses priorités, car l’accès aux soins ne doit pas être laissé aux seuls acteurs du marché. Une politique de santé accessible et de qualité est un droit pour toutes et tous.

Les Socialistes s’engagent notamment à :

  • Augmenter les subsides d’assurance-maladie afin que les assuré-e-s ne paient pas des primes d’assurance plus de 10% de leur revenu.

  • Créer une caisse maladie publique qui assure la prise en charge et le remboursement de toutes les prestations.

  • Développer une assurance perte de gain maladie obligatoire pour les employé-e-s comme pour les indépendant-e-s.

  • Offrir des contrôles dentaires gratuits à l’ensemble de la population.

  • Assurer l’accès à la formation des métiers de la santé et leur attractivité.

  • Garantir des infrastructures adaptées pour les personnes en situation de dépendance.

Retrouvez l’ensemble de nos propositions dans le programme de législature 2018-2023 du PS genevois.