Banner_Programme_ph

Fiscalité

Une fiscalité équitable entre individus et entreprises

La disparité des revenus et des richesses entre une minorité, toujours plus aisée, et une grande majorité dont les revenus stagnent ou se raréfient ne cesse de croître. La droite ne cesse d’accorder des cadeaux aux grandes entreprises, et non aux PME qui représentent la majorité des entreprises genevoises. Cette politique de baisses d’impôt a non seulement pour conséquences l’augmentation de la dette mais grève les budgets de l’Etat et des communes. La droite profite de ce prétexte pour couper dans les prestations à la population, en touchant d’abord les prestations pour les personnes dont le revenu n’est pas suffisant pour vivre.

Si une majorité de gauche est élue au Grand Conseil, elle développera une politique fiscale de réelle répartition des richesses et mettra un terme à une politique qui ne vise qu’à favoriser les plus grosses entreprises et les personnes à très haut niveau de revenus.

Les Socialistes s’engagent notamment à :

  • S’opposer à la suppression de la taxe professionnelle (impôt communal) et à la suppression de l’imposition au lieu de travail.

  • Modifier les barèmes de l’impôt sur le revenu et la fortune afin d’accroître la progressivité de l’impôt.

  • Supprimer les outils fiscaux permettant les exonérations d’impôts pour les plus riches comme, le bouclier fiscal et les niches fiscales.

  • Renforcer le contrôle fiscal et appliquer des amendes dissuasives envers les fraudeurs-euses.

  • Imposer les contribuables à la source et instaurer la transmission obligatoire des certificats de salaire à l’autorité fiscale.

Retrouvez l’ensemble de nos propositions dans le programme de législature 2018-2023 du PS genevois.