SOLIDARITÉ
Slider
SOLIDARITÉ
Slider

Fil Facebook

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

😡🚨La Suisse se dote d’une loi liberticide – mais le combat ne s’arrête pas là !

Les Socialistes prennent acte de la décision d’une majorité de la population suisse d’accepter la loi contre les mesures policières de lutte contre le terrorisme (MPT). Si nous reconnaissons que le terrorisme doit être combattu, nous ne pouvons que regretter que cette loi, qui ouvre la voie à l’arbitraire et aux discriminations, ait été plébiscitée. Le Parti socialiste regrette que les électrices et électeurs n’aient pas reconnu la dangerosité de telles mesures et qu’ils-elles aient plébiscité ce texte contraire aux conventions internationales.

Les défenseurs de la loi ont vendu celle-ci sur l’argument de la «protection de la population», alors que ce projet sacrifie l’État de droit et la protection des droits humains à la lutte contre le terrorisme sans pour autant apporter plus de sécurité à la Suisse. Au contraire, le projet de loi crée de l’incertitude et de l’arbitraire.

Mais le combat ne s’arrête pas là. Le PS entend désormais se mobiliser dans le processus législatif qui suivra, en répondant notamment aux consultations sur les ordonnances d’application. D’autres enjeux importants sont à l’agenda politique, comme la révision de la loi sur le renseignement. La défaite de ce jour n’entache en rien notre combat contre l’arbitraire, l’autoritarisme et toutes les formes d’injustices.
... Voir plusVoir moins

😡🚨La Suisse se dote d’une loi liberticide – mais le combat ne s’arrête pas là !

Les Socialistes prennent acte de la décision d’une majorité de la population suisse d’accepter la loi contre les mesures policières de lutte contre le terrorisme (MPT). Si nous reconnaissons que le terrorisme doit être combattu, nous ne pouvons que regretter que cette loi, qui ouvre la voie à l’arbitraire et aux discriminations, ait été plébiscitée. Le Parti socialiste regrette que les électrices et électeurs n’aient pas reconnu la dangerosité de telles mesures et qu’ils-elles aient plébiscité ce texte contraire aux conventions internationales.

Les défenseurs de la loi ont vendu celle-ci sur l’argument de la «protection de la population», alors que ce projet sacrifie l’État de droit et la protection des droits humains à la lutte contre le terrorisme sans pour autant apporter plus de sécurité à la Suisse. Au contraire, le projet de loi crée de l’incertitude et de l’arbitraire.

Mais le combat ne s’arrête pas là. Le PS entend désormais se mobiliser dans le processus législatif qui suivra, en répondant notamment aux consultations sur les ordonnances d’application. D’autres enjeux importants sont à l’agenda politique, comme la révision de la loi sur le renseignement. La défaite de ce jour n’entache en rien notre combat contre l’arbitraire, l’autoritarisme et toutes les formes d’injustices.
Load more