Budget cantonal 2018

Budget cantonal 2018

Les Socialistes votent un budget pour le maintien de prestations publiques essentielles

Une majorité du Grand Conseil (PS, Verts, PDC et MCG) a voté le budget 2018 pour sauver des prestations publiques essentielles à la population. Une fois encore, les Socialistes ont fait preuve de responsabilité face aux menaces du PLR, prêt à tout pour faire échouer les négociations au risque de sacrifices supplémentaires pour les Genevois-es. Le budget qui sort aujourd’hui du Parlement est un budget de compromis qui permet une légère hausse des moyens dévolus aux politiques publiques fondamentales. Les député-e-s socialistes ont préféré faire un pas en avant plutôt que de faire un bond en arrière au détriment de l’intérêt général, comme le voulaient le PLR et l’UDC.

Le budget cantonal voté prévoit un déficit de 186 millions de déficit et une croissance des charges proche de 2,45%. Il assure le financement de 300 postes supplémentaires qui seront, consacrés, notamment, aux besoins que connaît la politique publique en matière de formation. La hausse du nombre d’élèves, la mise en œuvre de la formation obligatoire jusqu’à 18 ans et le renforcement des moyens dévolus à l’école primaire nécessitent des moyens adaptés. Pour le surplus, la hausse des charges s’explique par l’augmentation et le vieillissement de la population et l’augmentation de la précarité. Les subventions versées aux entités subventionnées, et donc les postes financés, augmentent, notamment aux HUG, à l’IMAD ou dans les EMS, même si cela reste insuffisant pour faire face à l’ensemble des besoins et prendre en charge le coût de l’annuité prévue par la loi. Le Parti Socialiste fera tout pour que son projet de loi visant à compléter la subvention des entités subventionnées lorsqu’une annuité est versée soit voté le plus rapidement possible.

Par rapport au projet du Conseil d’Etat, le budget voté rétablit le subside d’assurance-maladie supprimé par le Conseil d’État et l’annuité due à la fonction publique. Les travaux de commission ont permis de convenir que les subventions illégalement coupées en 2016 aux entités subventionnées soient remboursées prochainement et portées aux comptes 2017. Le Parti socialiste est convaincu que si le budget 2018 ne répond pas à la totalité des besoins du canton, ni à ceux des entités subventionnées, il est à ce jour la meilleure mouture possible compte tenu de la majorité politique actuelle du Grand Conseil. Une année de douzièmes provisionnels ou un budget voté par la droite aurait conduit à la disparition des moyens supplémentaires accordés pour certaines prestations publiques. Celles et ceux qui défendent l’augmentation des prestations publiques seront donc satisfaits que le Parti socialiste ait fait preuve de responsabilité plutôt que de simple posture politique.

Le Parti socialiste tient à souligner la ténacité avec laquelle sa Conseillère d’Etat, Anne Emery-Torracinta, a défendu et défend les prestations de son département. A contrario, les prestations en matière de santé et de social ne sont pas défendues comme elles devraient l’être par le Conseiller d’Etat MCG Mauro Poggia. Les Socialistes rappellent que la dépense publique genevoise rapportée à la richesse du canton est faible en comparaison avec les autres cantons romands. Par conséquent, ils-elles continueront leur combat contre les projets d’austérité soutenus par la droite, notamment la réforme de la Caisse de pension des fonctionnaires, SCORE et le plan financier quadriennal du Conseil d’État. Ils-elles se battront également contre les coupes massives dans les recettes fiscales, prévues par la droite dans le cadre de réforme des entreprises (PF17) et des projets de loi MCG (PL11533 et PL11393) pour diminuer l’imposition des millionnaires.

Pour plus d’informations :

  • Carole-Anne Kast, Présidente (079 310 48 90)
  • Romain de Sainte Marie, chef de groupe (079 395 23 85)
  • Lydia Schneider Hausser, (079 382 82 89), Roger Deneys (079 418 68 64) et Alberto Velasco (079 373 82 29), député-e-s socialistes à la commission des finances

 

Publié dans