Skip to content

Votations du 24 novembre 2019 : OUI au logement pour toutes et tous !

Les Socialistes se réjouissent que leurs consignes de vote aient majoritairement été suivies lors de ce scrutin. Un recomptage sur les objets du Pré-du-Stand et du Petit-Saconnex doit encore valider les premiers résultats obtenus. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une belle victoire pour les Socialistes qui ont mené campagne activement pour les initiatives Construisons des logements pour toutes et tous et Pour un pilotage démocratique de l’aéroport.

Initiative 162 : une victoire pour toutes et tous !

Les Socialistes se réjouissent qu’une majorité de la population ait reconnu l’importance de l’initiative Construisons des logements pour toutes et tous. Grâce à ce résultat, tout nouveau déclassement devra être fait en zone de développement tant que dure la pénurie de logement. Le contrôle des prix par l’État et l’obligation de construire un quota minimal de logements d’utilité publique permettra d’assurer que les appartements en zones de développement demeurent abordables, que ce soit pour les locataires ou pour les personnes ayant les moyens d’acquérir un logement. Ainsi, on empêche les velléités spéculatives et on garantit une véritable politique publique qui concrétise le droit au logement.

Cette victoire est celle de toute la gauche, de l’Asloca, des syndicats et des associations. Unie dans ce combat, l’alternative a réussi à convaincre la population que les logiques spéculatives devaient être freinées au maximum. Le Parti socialiste ne peut que s’en réjouir.

Oui à un pilotage démocratique : un premier pas vers une gestion responsable de l’aéroport ! 
C’est une belle victoire pour toute la gauche et les associations de riverains de l’aéroport. Ce dimanche, la population genevoise a décidé de dire STOP au développement effréné de cette infrastructure. Grâce à ce vote, le statut de l’aéroport de Genève sera inscrit dans la constitution comme établissement de droit public, au même titre que les SIG ou les TPG. Ainsi, l’État aura un rôle accru dans les décisions relatives à l’aéroport. En outre, l’initiative a pour ambition de maîtriser le développement de l’aéroport en prenant en compte, en plus des enjeux économiques, les besoins des riverains et les questions environnementales. Le bruit, les émissions de CO2 et les diverses nuisances liées à l’activité aéroportuaire seront soumis à un contrôle plus strict. Ce résultat est le premier pas dans la direction d’un aéroport plus responsable, tenant compte des besoins des riverain-e-s et de toute la population.
Vide de substance, le contre-projet du Conseil d’État n’a pas été retenu par la population, ce dont les Socialistes se réjouissent également.

Expérimentation animale : la recherche scientifique est préservée
Les Socialistes se réjouissent que les Genevois-es aient refusé l’initiative Pour un meilleur contrôle de l’expérimentation animale, qui n’apportait pas de réponse adéquate au problème de la souffrance animale durant les expériences en laboratoire. L’initiative donnait le pouvoir à un seul individu de paralyser une expérimentation scientifique sur tout le territoire cantonal, pourtant indispensable à l’avancée de la recherche médicale.

Pour une limitation des produits phytosanitaires : un petit pas dans la bonne direction
Le Parti socialiste remercie les électeurs et électrices genevois d’avoir accepté la modification constitutionnelle qui prévoit de réduire drastiquement l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire genevois. Ainsi les herbicides, fongicides et autres pesticides, verront leur utilisation réduite. Quand bien même les Socialistes auraient souhaité une interdiction complète de ces produits à risque pour la santé et l’environnement, ils et elles ne peuvent que se réjouir de ce petit pas dans la direction d’un environnement plus sain.

Déclassements au Pré-du-Stand et au Petit-Saconnex: des résultats à confirmer
Pour les deux derniers objets soumis à votation, les résultats extrêmement serrés montrent que la population a connu des difficultés à se déterminer et à trancher sur des déclassements qui posent question. Le Parti socialiste espère que ce recomptage validera les premiers résultats concernant le Pré-du-Stand, ce qui permettra la création d’une académie pour les jeunes sportifs et la construction d’un nouveau cycle d’orientation, rendu essentiel par l’augmentation démographique du nombre d’élèves et le piteux état de l’actuel cycle du Renard. Grâce à la libération de terrains en cascade, de nouveaux logements pourront également être réalisés. Les Socialistes comprennent toutefois les réticences d’une partie de la population genevoise face à un projet prévoyant la construction de surfaces commerciales, en zone agricole, à l’heure où les bureaux vides se multiplient à Genève.

Pour plus d’informations :

  • Gérard Deshusses, Président du PS genevois (079 605 67 84)
  • Caroline Marti, Vice-présidente du PS genevois (079 796 36 23)
Publié dans ,
Scroll To Top