« Marre des costards, les femmes au pouvoir ! »

C’est avec ce slogan en forme de boutade que les femmes socialistes se sont retrouvées ce matin pour dénoncer le manque de représentativité des femmes dans les délibératifs et les exécutifs municipaux. Dans la rue, à la maison, sur les réseaux sociaux : de nombreuses actions sont prévues en ce 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Mais c’est bien dans les urnes que le prochain combat pour l’égalité se jouera les 15 mars et 5 avril prochains.

Il y a 60 ans, les femmes obtenaient le droit de vote et d’éligibilité à Genève. Si le canton a été un précurseur dans ce domaine, cela ne doit pas nous faire oublier que l’égalité n’est toujours pas une réalité. Le succès de la grève du 14 juin 2019 est le reflet du travail qu’il reste à accomplir tant dans les sphères privée et professionnelle qu’en politique pour atteindre un idéal de société plus juste et plus égalitaire. En cette journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le Parti socialiste genevois rappelle qu’il se bat au quotidien pour faire de l’égalité entre femmes et hommes une réalité.

Alors que les femmes représentent 50% de la population, elles ne sont que 30% parmi les élu-e-s des Conseils municipaux.* Cette sous-représentativité prévaut dans toutes les instances politiques, à tous les échelons, des Conseils municipaux aux chambres fédérales, de Genève à Berne en passant par tous les autres cantons. Les Socialistes sont convaincu-e-s que l’égalité passe par un meilleur équilibre entre femmes et hommes dans les instances législatives ainsi que dans les exécutifs communaux.

Les Genevoises et les Genevois seront tout prochainement amené-e-s à élire leurs représentant-e-s dans les 45 communes du canton. Sur les 16 candidat-e-s socialistes aux Conseils administratifs, le Parti socialiste genevois est fier de présenter 10 femmes. Aux Conseils municipaux, parmi les 188 camarades désigné-e-s pour représenter le PS sur les listes socialistes ou de l’alternative, près de la moitié sont des femmes. Et c’est en se lançant dans la course, en faisant figure de modèles, que les femmes qui s’engagent suscitent l’envie de s’engager d’autres femmes. Les électrices et électeurs ont aujourd’hui l’opportunité de concrétiser leurs revendications : après la rue le 14 juin dernier, l’égalité se jouera dans les urnes !

Pour que l’égalité devienne une réalité, le 15 mars et le 5 avril, les Socialistes vous invitent à élire autant de femmes que d’hommes dans les Conseils municipaux et administratifs de vos communes !

Pour plus d’informations :

  • Caroline Marti, Vice-présidente du PS genevois (079 796 36 23)
  • Matthieu Jotterand, Vice-président en charge de la coordination des sections (079 774 55 06)

*Source : OFS, Union des villes suisses – Statistique des élections communales 2018