Droit de vote des étrangers-ères : la droite méprise 40% de la population !

Le Grand Conseil a refusé, par 49 voix contre 48, d’accorder le droit de vote et d’éligibilité aux personnes étrangères aux niveaux cantonal et communal. Genève est un canton culturellement hétérogène qui compte 40% de résident·e·s étranger·ère·s. Ces personnes travaillent à Genève, sont impliquées dans la vie sociale et économique du canton et paient leurs cotisations sociales et leurs impôts. La décision prise marque le mépris des partis de droite pour cette part importante de la population. Ensemble à Gauche, le PS et les Vert-e-s appellent à une rencontre de toutes les forces engagées en faveur des droits politiques afin de discuter du lancement d’une initiative.

Le projet de loi déposé par Ensemble à Gauche, le PS et les Vert-e-s réclamait l’octroi des droits politiques (vote et éligibilité) aux niveaux communal et cantonal après 8 ans de résidence. Les voix de la gauche, additionnées à quelques votes de député-e-s PDC qui soutenaient le texte, n’auront de justesse pas suffi. Alors que les personnes étrangères vivent ici et sont soumises aux mêmes devoirs que des personnes suisses, il est totalement inacceptable qu’elles ne jouissent pas des mêmes droits. 

Vers une démocratie plus représentative, réelle, inclusive et transparente

Il n’existe pas de raisons objectives de priver les personnes étrangères du droit de s’exprimer en matière cantonale alors qu’on le leur accorde sur le plan communal. Ce d’autant plus que l’expérience du vote des étranger·ère·s au niveau communal depuis plus de 15 ans a fait ses preuves. Le temps est venu de modifier la Constitution afin de permettre aux personnes étrangères de participer pleinement à la vie de la Cité. Le tissu social du canton est tel que l’extension des droits civiques aux étranger·ère·s serait davantage en adéquation avec la réalité quotidienne des Genevois·es. Genève doit tendre vers une démocratie plus représentative, plus réelle, inclusive et transparente. Pour ces différentes raisons, Ensemble à Gauche, le PS et les Verts appellent à une rencontre de toutes les forces engagées en faveur des droits politiques afin de discuter du lancement d’une initiative.


Pour plus d’informations :

  • Xhevrie Osmani, députée PS, 076 224 09 92
  • Pierre Vanek, député EàG, 079 192 10 12
  • Pierre Eckert, député vert, 079 598 24 00
Publié dans ,