Le projet de nouvelle patinoire va de l’avant !

A 68 voix contre 20 et 5 abstentions, le Grand Conseil a voté ce jour le crédit d’étude en faveur du projet de nouvelle patinoire sur le site du Trèfle-Blanc, à Lancy. Le Parti socialiste genevois salue ce vote et se félicite de cette nouvelle étape franchie vers la réalisation d’une infrastructure indispensable pour Genève et sa population.

Bonne nouvelle ! La future patinoire du Trèfle-Blanc devrait pouvoir voir le jour, comme prévu, en 2028. C’est en tout cas ce que laisse augurer le vote de ce soir au Grand Conseil, où une large majorité des député-es a avalisé l’ouverture d’un crédit d’étude de 11,7 millions de francs visant à financer le concours d’architecture qui doit donner son visage à l’édifice. Ce concours pourra ainsi être lancé dès ce printemps.

Le PS genevois se réjouit de l’appui très large dont a pu bénéficier ce projet ambitieux et indispensable, porté par son magistrat Thierry Apothéloz. Il faut rappeler que les conditions actuelles du site des Vernets, construit il y a près de 70 ans, ne permettent plus aux membres du club phare de notre canton, le Genève-Servette Hockey Club (GSHC), ainsi qu’à ceux de l’Association Genève Futur Hockey (AGFH), de s’entraîner dans des conditions satisfaisantes (en particulier, la structure ne répond plus aux normes imposées par la Ligue suisse de hockey sur glace). Rappelons également qu’en comparaison intercantonale, Genève offre peu de surfaces de glace relativement à la taille de sa population et que nous sommes aujourd’hui le dernier canton évoluant en ligue nationale du hockey à ne pas avoir de patinoire aux normes.

Avec deux surfaces distinctes, l’une dédiée à l’accueil des compétitions (de hockey bien sûr, mais également d’autres sports), et l’autre à l’entraînement de la relève ainsi qu’à l’accueil des écoles et du grand public, la nouvelle patinoire répondra pleinement aux besoins de Genève et sa population. La commune de Lancy, terre d’accueil du projet et partenaire de celui-ci, se réjouit d’ailleurs de pouvoir offrir à ses habitant-es un accès privilégié à la pratique d’un sport et loisir très populaire au sein de la population genevoise. L’emplacement retenu permettra par ailleurs de créer et renforcer des liens entre différents quartiers, notamment ceux de Lancy Sud et le nouveau quartier de la Chapelle.

Alors que le sport occupe une place centrale dans la vie de bon nombre de Genevoises et Genevois, qu’il est source de grands bienfaits pour la santé de celles et ceux qui s’y adonnent, et qu’il est en outre un vecteur très fort de cohésion sociale, celui-ci reste souvent – hélas – le parent pauvre de la politique et les investissements dans ce domaine sont souvent insuffisants. Les Socialistes se réjouissent donc du signal fort donné aujourd’hui à un projet rassembleur.

Le financement public d’une telle infrastructure permettra d’aller de l’avant rapidement et s’inscrit pleinement dans la volonté du PS de promouvoir et soutenir une pratique sportive attractive, tant au niveau professionnel (sportifs et sportives d’élite) qu’au niveau amateur. Quant à la suite du projet désormais lancé, le PS genevois apportera naturellement son concours à l’élaboration d’une exploitation pérenne et veillera à ce qu’une grande attention soit portée aux enjeux écologiques dans le cadre de la réalisation de l’ouvrage.

Lire le projet de loi

Pour plus d’informations :

  • Nicole Valiquer Grecuccio (079 276 35 65), Grégoire Carasso (079 796 91 37) et Amanda Gavilanes (079 437 42 62), député-es socialistes et commissaires aux travaux
  • Caroline Marti, cheffe du groupe socialiste au Grand Conseil (079 796 36 23)
  • Lydia Schneider Hausser, présidente du PS genevois (079 382 82 89)