septembre 20212

Votation du 26 septembre 2021

POUR LES 99%: OUI À UNE REDISTRIBUTION PLUS JUSTE DES RICHESSES!

 

 Votation fédérale n°1 : Initiative « Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital »

Il existe dans notre pays une forte disparité entre celles et ceux qui travaillent et celles et ceux qui vivent des revenus de leurs capitaux. L’initiative « Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital » vise à rééquilibrer le partage des richesses en taxant davantage les revenus du capital.

Aujourd’hui, 1% de la population suisse possède 43% de la richesse totale du pays, et cette disproportion ne fait qu’augmenter au fil des ans. C’est en particulier lorsqu’il y a des revenus du capital, ou quand l’argent « travaille tout seul », que les inégalités se creusent. Les dividendes, les bénéfices sur les actions, les gains en capitaux et autres intérêts représentent des milliards de revenus, qui ne sont aujourd’hui que peu taxés, grâce aux nombreux forfaits fiscaux aussi avantageux que scandaleux.

L’initiative 99% vise à imposer plus fortement les revenus du capital par rapport aux revenus du travail. La proposition de la Jeunesse socialiste, à l’origine de l’initiative, est d’imposer les revenus du capital 1.5 fois plus que ceux du travail, dès qu’ils dépassent 100’000 frs. Il s’agit donc de taxer plus fortement ceux et celles qui profitent du travail des autres, plutôt que ceux et celles qui travaillent réellement.

En Suisse, ce sont environ 60’000 personnes qui sont concernées par cette initiative, soit 1% seulement de la population. C’est donc aux autres 99% de faire valoir leur voix, car ils et elles en profiteront largement. Avec les milliards que cette augmentation de l’imposition amènera dans les caisses de la Confédération, l’initiative permettra d’alléger les impôts de celles et ceux qui travaillent et d’investir dans des projets de service public, qui profiteront à toutes et tous.

 

Avec les Socialistes, votez OUI !

MARIAGE POUR TOUTES ET TOUS: L'ÉGALITÉ, ENFIN!

 

Votation fédérale n°2 : Modification du code civil suisse (Mariage pour tous)

En décembre 2020, le Parlement a choisi d’ouvrir le mariage civil aux couples de même sexe. Ce vote a toutefois été attaqué par un comité composé principalement de représentant-es de l’UDF et de l’UDC, dont les appels à la « nature » révèlent tout le conservatisme et l’homophobie.

Institution culturelle s’il en est, le mariage civil est une convention qui ouvre l’accès à un certain nombre de droits. Or ces droits sont aujourd’hui refusés aux couples homosexuels. Il ne leur est ainsi pas possible d’adopter conjointement un enfant ni d’accéder à la procréation médicalement assistée (PMA). Le partenariat enregistré, réservé en Suisse aux couples de même sexe, n’est en ce sens qu’un mariage au rabais, qui maintient une inégalité de traitement injustifiable et stigmatise les personnes concernées. L’ouverture des différentes formes d’union à tous les couples, indépendamment du genre ou de l’orientation sexuelle des partenaires, permet de corriger cela. Le don d’ovules et la gestation pour autrui (GPA), qui soulèvent des questions éthiques importantes, resteront interdits.

Le PS vous invite à voter OUI à cette proposition qui n’enlève aucun droit à personne mais permet de reconnaître l’existence de modèles familiaux variés et de mettre un terme à une inégalité qui dure depuis bien trop longtemps.

 

Avec les Socialistes votez OUI !

 

« Le mariage civil pour toutes et tous, c’est plus qu’une évidence : c’est un immense pas en avant vers l’égalité des couples de même sexe et la protection des familles et des enfants. Le 26 septembre, nous avons l’occasion historique de supprimer une discrimination et de renforcer l’acceptation des personnes LGBT. »


Olga Baranova, directrice de campagne mariage civil pour toutes et tous, membre du PS Genevois